Nasrin Sotoudeh, dont j'évoquais la situation il y a quelques jours, a été récompensée le 21 septembre par le prix 2018 Ludovic TRARIEUX. ce prix a été fondé en 1984 par un avocat bordelais, mon confrère Bertrand Favreau et est doté de 20.000 €.

Le jury qui lui a décerné ce prix a également lancé un appel pour sa libération immédiate et sans conditions.