C’est un incident peu banal qui s’est déroulé à Nantes à la mi-juin. Lors d’une garde à vue, le gardé à vue a blessé le policier l’interrogeant. Seule personne à assister à la scène : un confrère intervenant aux côtés du gardé à vue. Le lendemain, les services de police ont souhaité que le confrère soit entendu. Questionné sur sa position quant à un tel témoignage, le Bâtonnier de Nantes a commencé par réclamer quelques jours de réflexion, qu’il a mis à profit pour interroger des confrères parisiens spécialistes de déontologie (sans vouloir manquer de respect à mon éminent confrère, cette  « sous-traitance » est pour le moins surprenante. Le bâtonnier est supposé avoir quelques lumières en déontologie, ce me semble. A défaut il aurait pu prendre l’avis de membres du barreau de Nantes.).

La question est la suivante : faut-il aider à la manifestation de la vérité ou faire prévaloir le secret professionnel, pierre angulaire de relation de confiance qui doit exister entre l'avocat et son client » ?

La réponse a fini par arriver au procureur de la République : l’avocat ne témoignera pas, car il est lié par le secret professionnel, même s'il s'agit d'une autre affaire que celle pour laquelle il a été sollicité (Ce qui na pas empêche que, jugé en comparution immédiate, le gardé à vue ait été condamné à neuf mois de prison, dont quatre ferme).

La solution n’a rien d’étonnant. Elle est l’application d’un adage bien connu : « l’avocat n’est pas témoin ».

Il a d’ailleurs été appliqué il y a quelques mois à Lyon. A la sortie d’une audience, un policier discutait avec son avocat. Un membre de la famille du prévenu s’est approché et a porté des coups au policier. Le confrère n’a pas témoigné, alors même que la victime était son propre client. Si ce principe s’applique quand la victime est un policier, il doit en être de même quand c’est le gardé à vue qui est victime de violence policière, c’est pourquoi je disconviens courtoisement à la position de mon confrère Eolas, qui indique lui que dans une telle hypothèse, il n’hésiterait pas à témoigner.