Hier, mon confrère Renaud Bettcher a vu un autre candidat, Jean Wiesel se présenter contre lui. Plus surprenant encore, le dauphin a été battu par son concurrent, 261 à 276.

 

Il semblerait que lui soit reproché un trop fort caractère. La même mésaventure était arrivée il y a quelques années à un confrère belfortain.