- mieux préparer la défense, notamment afin de réunir des documents de personnalité ;

- demander un supplément d'information, si l’on considère que l’enquête est lacunaire.

Le délai du renvoi varie selon la peine encourue. Quand celle-ci est inférieure à 7 ans, la date est de renvoi est comprise entre 2 et 6 semaines. Lorsqu’au contraire elle est supérieure à 7 ans, la date est de renvoi est comprise entre 2 et 4 mois.

Se pose alors la question du sort du prévenu durant cette période. Après avoir écouté les réquisitions du parquet puis la plaidoirie de la défense, le tribunal peut décider :

- soit de maintenir le prévenu en détention provisoire ;  

- soit de le placer sous contrôle judiciaire ;

- soit de le laisser en liberté.

 

Si le prévenu fait le choix d’être immédiatement, les règles d’une audience correctionnelle classique s’applique.

 

L’épisode précédent, c’est ici.