Pour des raisons que j’ignore et sans qu’il soit fait beaucoup de publicité à cette décision cette messe de rentrée a été remplacée cette année par une messe célébrée lors de la Saint Yves, sans qu’il soit vraiment explicité si l’Ordre était toujours à l’initiative de cette cérémonie.

 

On me fera remarquer que sur mon site, j’ai commis un billet évoquant la Saint Yves. Il se trouve d'une part que je suis maître chez moi.  D'autre part, je ne représente guère que ma modeste personne. Enfin, de troisième part, j’ai la faiblesse de penser que j’ai traité la question sous un aspect culturel et historique.

 

Après quelques recherches, j’ai appris qu’à Paris, une messe de la Saint Yves était organisée par le groupe catholique de palais, organisation donc distincte de l’Ordre des avocats de Paris (le nom de ce groupe me fait penser qu’il rassemble magistrats, greffiers, avoués et avocats). C’est une alternative qui permet à la fois le respect de la tradition et le respect de la liberté de croyance de chacun.

 

Une seconde alternative, qui à mon suffrage, a été initiée par le barreau de Lille. Depuis une quinzaine d’année, la messe de rentrée du barreau a été remplacée par une rentrée œcuménique qui prend la forme d’une rencontre avec des représentants des principaux cultes, autour d’un sujet de réflexion lié aux religions.

 

[Mise A Jour : à lire un billet rédigé par un magistrat anonyme sur les messes célébrées par les gendarmes en l'honneur de leur sainte patronne, sainte Geneviève]